acces

L'agriculture alsacienne

Ses régions naturelles

L’Alsace est à la fois la plus petite région française métropolitaine et une des plus denses et des plus urbaines.  S’étendant sur 8 331,7 km², elle est composée de plusieurs ensembles naturels contrastés :

  • la plaine d’Alsace qui couvre la moitié de la superficie régionale. Cet ensemble concentre l’essentiel de la population, de l’activité économique, en particulier agricole de la région. On y cultive des céréales et des productions emblématiques de l’Alsace (chou à choucroute, tabac, houblon, betteraves …),
  • le piémont des Vosges très favorable à la culture de la vigne, aux arbres fruitiers, et à l’élevage,
  • le massif vosgien, couvert en grandes parties de forêts, mais qui dans sa partie sud abrite une agriculture orientée vers l’élevage et la mise en valeur des surfaces en herbe,
  • l’Alsace bossue qui présente des paysages marqués par l’importance des prairies valorisées par l’élevage, des cultures de céréales et des forêts,
  • le Sundgau, qui est une région de polyculture-élevage.

L’agriculture régionale occupe près de 40 % du territoire avec 336 640 ha de surface agricole utilisée.

L'agriculture alsacienne en chiffres et en images

L’agriculture régionale occupe 40 % du territoire avec une SAU de 336 640 ha (Source : RGA 2010)

La région comporte 12 014 exploitations dont 6 188 professionnelles (Source : RGA 2010)

Les céréales représentent 56 % de la SAU (Source : RGA 2010)

La viticulture d’appellation d’origine contrôlée valorise 16 000 ha et représente 41 % de la valeur économique (Source : RGA 2010)

2 410 exploitations ont des bovins (Source : RGA 2010)

Un quart des exploitations alsaciennes vendent en circuits courts (Source : RGA 2010)

Contacts | Mentions légales |  Coordonnées    |  RSS