acces

Circuits courts : développer l'offre et la demande

 

Un quart des exploitations agricoles pratiquent la vente directe en Alsace.

De multiples formes de vente en circuits courts

Les circuits courts désignent la vente avec un intermédiaire au maximum entre le producteur et le consommateur final. Les formes les plus répandues sont traditionnellement la vente à la ferme, la vente sur les marchés hebdomadaires ou la revente dans des commerces de détail. De nouvelles formes se développent telles que la vente par paniers, les points de vente collectifs ou les drives fermiers.

Plus de 2200 exploitations agricoles impliquées dans la vente directe

D’après le recensement agricole de 2010, 2200 exploitations vendent une partie de leur production en circuits courts en Alsace, ce qui représente un quart des exploitations (hors viticulture). L’Alsace est la 4ème région où les circuits courts sont les plus répandus.

Environ la moitié de ces exploitations ont une activité significative de vente directe, c’est à dire avec la vente d’une gamme de produits minimale toute l’année (et pas seulement un produit en saison tel que le pissenlit ou l’asperge).

La gamme des produits présents dans les circuits courts est diversifiée. Les fruits et légumes y sont majoritaires mais on trouve également des produits laitiers et carnés, notamment dans la zone de montagne.

Les actions de la Chambre d’agriculture :

La Chambre d’agriculture d'Alsace mène différentes actions afin de développer l’offre et la demande de produits fermiers en circuits courts, dans un souci de complémentarité avec les filières longues et dans un souci de cohérence territoriale :

 

Quelques exemples d'actions menées par la Chambre d'agriculture :

Mise à jour le 09/01/2017

Contacts | Mentions légales |  Coordonnées    |  RSS